Réalisation d’œuvres pour l’hôtel La Caserne Chanzy à Reims.

Publié le 25 mars 2021

J’ai eu l’honneur de réaliser pour le nouvel hôtel de la collection Marriott Autograph, La Caserne Chanzy à Reims des œuvres directement inspirées du champagne.

Lorsque Eric Pingat m’a proposé de réaliser des œuvres pour son hôtel, La Caserne Chanzy, j’ai tout de suite voulu éviter les photographies classiques de paysages champenois ou de vignes. Dans mes divers travaux, ce qui m’intéresse, est de passer du temps avec les personnes qui en sont le sujet et, à travers eux, de trouver une approche qui me paraît pertinente et en réelle adéquation avec ce que j’ai ressenti à leurs côtés.  

Après avoir passé du temps chez Roederer et avec Hervé de Tassigny chez Jacquesson, j’ai décidé de lier les émotions ressenties lorsqu’on boit du champagne à son âme et à son univers, de travailler sa symbolique. 

Ce qui est important dans une œuvre, n’est pas tant son objectivité mais le message métaphysique qu’elle dégage et que les mots ne peuvent pas définir. Sa réalité est ce message qui subjectivement touche le regardant au niveau de sa conscience intérieur tout comme le fait la musique ou le champagne lorsqu’on le boit. 

J’ai tout de suite eu en tête les images du voyage métaphorique à la fin de 2001 : Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick et des œuvres de Victor Vasarely. J’ai donc eu une approche qu’on pourrait qualifier de moléculaire, avec un travail sur la notion d’infiniment petit et d’infiniment grand, presque comme une plongée psychédélique dans la galaxie du champagne où tout s’exprime à travers la lumière que l’âme du champagne dégage. Je suis passé du microcosme de l’ADN du champagne au macrocosme de sa voie lactée composée par les dizaines de millions de bouteilles qui sont réalisées chaque année.

Cette approche lit un voyage intérieur à la création du champagne, à travers les diverses étapes de l’élaboration du champagne que sont la taille, le pressurage, la fermentation, la clarification, l’assemblage, le remuage, le dégorgement et bien entendu la dégustation. Si on devait nommer les images ainsi réalisées on pourrait s’aider de termes astronomiques et parler de chromosphère, d’albédo, de gravitation, de métamorphisme, de quasar, de nébuleuse planétaire ou encore de système multiple

Maintenant accrochées aux murs des chambres de l’hôtel j’espère que ces photographies vont parler à chaque âme venue à l’hôtel et leur donner envie de découvrir la région et de savourer d’autant plus ce merveilleux et unique vin qu’est le champagne.

www.pierreeliedepibrac.com

Facebook : Je like!

Instagram : I Follow!


Pas encore de réaction. Soyez le premier !

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.

Derniers articles

Nuage de tags

American Showcase article aurelie dupont ballet cinéma coulisses cuba danse danseurs desmemoria expo Exposition Film garnier guajiros in situ internet interview livre magazine map11 n&b NYC opera opera de paris opera gallery opera garnier papelart Paris paris a tout prix photo Pibrac Pierre-Elie de Pibrac presse publication Real Life Super Heroes reem kherici Reportage RLSH sucre super héros toulouse télévision USA vernissage

Meta

Les Frontières de la Perception est fièrement propulsé par WordPress et le thème SubtleFlux traduit par WordPress tuto.

Copyright © Les Frontières de la Perception.